réticence à devenir grand mêre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

réticence à devenir grand mêre

Message  abuelita le Mer 17 Nov - 6:32

bonjour
je suis nouvelle ici, je cherche de l'aide et des conseils, car je suis devenue grand mêre il y a presque 3 mois et j'ai du mal a me réjouir.J'ai mal réagi quand mon fils m'a annoncé au téléphone qu'ils attendaient un bébé depuis trois mois déjà;. j'aurais voulu qu'il me mette plus tot dans la confidence, je me suis sentie exclue;
Le coup de vieux que cela m'a donné m'a encore fait prendre la mesure de ma solitude; j'ai57 ans, je suis séparée depuis 7 ans et je vis seule. Ma petite fille est mignonne et en bonne santé, mais elle est à 500 km , je les vois peu et comme je n'ai pas réagi avec des débordements de joie, malgré mes efforts et ma présence au moment de la naissance par césarienne, ma belle-fille m'en veut un peu, elle est froide; j'essaie de connecter avec elle, mais elle ne démontre pas d'intérêt pour moi, elle est simplement polie. Elle ne répond pas à mes appels et m'a dit qu'elle ne pouvait pas communiquer avec moi, elle a trop a faire.

Elle est entourée de sa famille, d'un véritable gynécée de soeurs, tantes, cousines, la grande famille latina. Elle n'a pas besoin de moi.
Je ne sais pas comment agir, quoi faire,quoi dire, quel cadeau acheter, ils en ont déjè des tonnes, je me sens démunie devant cette nouvelle réalité. j'ai essayé de parler a mon fils,mais il est occupé avec sa nouvelle vie et je ne veux pas l'alourdir avec mes tracas intérieurs. il ne veut pas parler de tout cela, il me l'a dit.

J'ai lu des livres sur la grand maternité, j'essaie de m'y faire,mais c'est dur d'accepter cette réalité que je suis une vieille maintenant, plus une mère mais une grand mere; je n'ai que mes fils ici au Canada, toute ma famille est au loin en France, je me sens seule.

j'aimerais avoir mieux réagi avec joie et enthousiasme quand mon fils m'a dit qu'il deviendrait papa, je m'en veux de l'avoir blessé. Je n'arrive pas a me dégager de la nostalgie de la jeunesse, à lacher prise, a aimer l'age que j'ai. Je suis en pleine forme, j'ai de la chance tout va bien, mais je suis aux prises avec cette difficulté, et mes enfants en souffrent, car je ne suis pas l'image qu'ils se font de la grand mere ravie et gaga. je soiuffre aussi de les avoir fait souffrir.

je n'ai pas connu mes grands mêres, seulement un grand pere aigri et pour moi, la grand parternité est synonyme de mort ou du moins de déchéance. Je sais intellectuellent que c'est exagéré, mais c'est comme si j'avais une avarie à l'àme et que je coule.

merci aux heureux grands parents de me donner des conseils et aux personnes qui comme moi ont eu du mal a vivre ce nouvel état, de me dire comment elles sont passées a travers

merci a tous d'avance

Mamza

abuelita
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum