Le grand théatre de la politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le grand théatre de la politique

Message  JEN le Ven 9 Mai - 15:23

J'éprouve une grande admiration pour nos hommes et nos femmes politiques, de quelque bord soit-ils. La grandiloquence d'un De Gaulle, la Roublardise d'un Marchais, la subtilité d'un Pompidou, le machiavélisme d'un Mitterrand, ou la vindicte d'un Le Pen, nous ont vallu par le passé de grands moments sur la scène du théatre de la politique.
Aujourd'hui encore nous sommes gratifiés de jolis spectacles : le duo Royal - Sarkozy n'a pas manqué de panache.
Au-delà des performances des acteurs, et en dépit de la qualité parfois contestables de leurs textes, une question me vient souvent à l'esprit : pourquoi font-ils tout ça ?
avatar
JEN

Messages : 90
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 70
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

les politiques? pourquoi font-ils tout ça?

Message  coquelicot le Dim 11 Mai - 11:11

Je me pose les mêmes questions, bien que je n'ai pas une grande admiration pour tous.
Mais il me vient à l'idée que seul peut les manier à ce point la folie des grandeurs, le délire de toute puissance, l'orgueil, la prétention, l'ambition, car il en faut pour garantir que l'on va changer le monde !
Pour moi, ce sont des mégalos extrêmes en premier lieu.
Et ce, en tous points de la planète.
Actuellement, j'ai plus la sensation d'assister à un spectacle, à une mise en scène et en image... Sans réelles profondeurs humaines, autre que celles liées à la mégalomanie pré-citée, au besoin de paraître.
Il ne faut pas oublier qu'il y a, qu'il y a eu, de grands hommes (femmes) qui ont oeuvré et oeuvrent encore dans l'ombre, avec des résultats plus impressionnants que certains de nos "grands politiques".
avatar
coquelicot

Messages : 5
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

On a les politiciens qu'on mérite

Message  Jacques le Lun 12 Mai - 11:41

Certains doivent se dévouer pour la collectivité, il faut des organisateurs, des meneurs, des chefs. Une société ne peut fonctionner que si elle est dirigée. Que les responsables politiques aient le caractère qui les prédispose à leur fonction n'est pas un hasard.
Certains agissent par pure générosité. D'autres par narcissisme, d'autres par pure folie. J'ai l'impression que ceux qui commencent sont pris dans une compétition qui les pousse à aller toujours de plus en plus loin et de plus en plus haut. C'est le principe du militantisme, qui est une sorte de jeu pour les adultes.
Le vrai problème ne vient pas des politiciens, mais de ceux qui les élisent. Quand on élit un tyran, on récolte la servitude, quand on élit n"importe qui, on obtient n'importe quoi.
Bien sûr on peut toujours dire : "je ne fais pas partie de la majorité qui l'a élu", ou "je l'ai élu sur un programme qui n'est pas celui que j'attendais". Cependant ce ne sera jamais une excuse, la règle de la démocratie, qui présente un certain nombre d'avantages sur tous les autres systèmes politiques, est de confier son destin à des représentants que l'on doit accepter une fois élus.
Regardez, notre président, élu pour faire des réformes qu'il assume avec un certain courage, en dépit de quelques couacs, obligatoires quand on s'expose. On lui reproche principalement que le pouvoir d'achat n'aie pas augmenté... en un an. Comme s'il était possible que les lourdeurs, les conservatismes, les investissements productifs, la compétitivité de nos entreprises... fussent améliorés en une petite année ! Cependant, nombreux sont les gens naïfs qui pensent que demain "on rasera gratis..." ou que l'état paiera.

Jacques

Messages : 51
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rien n'est simple

Message  Francis le Dim 13 Juil - 19:03

Vous avez beau jeu de parler de vous moquer des politiciens. Sans doute nombre d'entre eux n'agissent que pour complaire leur égo, mais beaucoup se dévouent au service de la collectivité, quelle que soit leur couleur politique. Il est vrai que la compétition médiatique engendre beaucoup de conflits entre personnes plus qu'entre idées.
Avez-vous une meilleure formule à proposer que celles que nous connaissons ?
Si tel est le cas n'hésitez pas à nous en parler...

Francis
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une autre formule ?

Message  Joce le Sam 19 Juil - 11:57

Il semble qu'au cours des siècles ont a essayé beaucoup de formules, ce sont toujours les dominants qui les imposent à ceux qu'ils dominent : chefs de guerre, religieux, société féodale...
La démocratie inventée par les grecs semble le moins mauvais système, puisqu'elle inclut des mécanismes d'autocorrection, si une loi est mauvaise, elle est remplacée par une autre.

Joce

Messages : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Démocratie...

Message  francis le Dim 10 Aoû - 18:55

La démocratie grecque fut assez restreinte, si l’on considère que les femmes, les métèques (étrangers) et les esclaves en étaient exclus. En fait, elle n’excédait pas quelques milliers de citoyens libres désignant eux-mêmes par roulement ou tirage au sort leurs divers chefs et magistrats. Elle fut assez éphémère et fragile. Si le concept a bien été mis en pratique par les grecs, elle ne peut donc servir de modèle.

francis
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sans vertu civique... pas de démocratie

Message  JEN le Dim 10 Aoû - 19:49

Si le concept de démocratie fût effectivement inventé par les grecs, leur modèle est très éloigné des nécessités de la démocratie des pays modernes. Nous avons une représentation humaniste de la démocratie, alors que celle d’Athènes était fondée sur l’esclavage et la conquête guerrière.
Dans un pays de 60 millions de citoyens comme la France, le modèle grec de démocratie directe est bien sûr inapplicable. Les citoyens ne peuvent qu’élire des représentants et n’avoir sur eux aucun contrôle direct, si ce n’est de manière différée par la sanction des urnes.
Le problème se pose alors pour l’individu de savoir si son mandataire saura bien le représenter car chaque électeur n’a qu’une infime influence sur le choix des élus. Sachant que la motivation qui fait agir les individus est essentiellement l’intérêt ou le plaisir (voir sujets sur le bonheur), ceci induit de nombreuses et délicates questions :
- Les élus vont-ils se dévouer au bien commun ou défendre des intérêts particuliers ?
- Qui recueille le plus de suffrages : le vertueux ou le démagogue ?
- L’avis de l’électeur sot vaut-il celui du sage ?
- Que faire quand sa confiance est trompée ou déçue ?
- Où s’arrête le débat démocratique et où commence la discorde ?
- n’y a-t-il rien à craindre d’un gouvernement d’une « populace » idéologisée ou un clientélisme entraînant des dérives mafieuses possibles ?

Une démocratie ne peut fonctionner que si les lois qu’elle se donne sont justes et respectées. Ceci implique que les citoyens soient animés d’une vertu civique qui ne s’acquiert que par l’éducation. Enfin pour bien fonctionner toute démocratie doit imaginer des dispositifs de régulation et de contrôle (séparation des pouvoirs, gestion irréprochable, égalité devant la loi…). L'éducation civique tant négligée aujourd'hui ne va pas de soi, elle s'apprend, beaucoup l'oublient !
avatar
JEN

Messages : 90
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 70
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le grand théatre de la politique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum