Moi, Jésus qui vous aime

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jesus ils t'ont trahi

Message  ALP le Dim 22 Mar - 22:14

Un temple sans prêtre

Que penser d'une eglise avec sa cohorte de prêtres pédophiles, d'evêque negationniste, et d'un pape réactionnaire.
Les indiens de CHAMOULA (petit village Maya de la region du Chiapas au Mexique) ne s'y sont pas trompés, en effet apres avoir été persecutés par CORTES et les frères franciscains,ils ont veneres un DIEU nouveau sans renier leurs rites ancestraux.Aujourd'hui ils pries Jesus et ses apotres,le dieu de la terre,le dieu du mais etc..
Mais dans l'eglise de Chamoula les prêtres et ce qu'ils representent sont les malvenus et ils officient à l'exterieur.

ALP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jesus ils t'ont trahi

Message  ALP le Dim 22 Mar - 22:28

ps: le prêtre officie devant un auditoire vide, les croyants sont à l'intérieur avec DIEU !

ALP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus ils t'ont trahi

Message  jean le Dim 29 Mar - 15:43

Je crois que ALP voulait dire que l'église reste vide avec le prêtre et que les fidèles sont à l'extérieur avec Dieu...

J'ai une autre annecdote qui se passe à Cuba en 1511, le cacique Hattuey fait prisonnier par ls consquistadors est condamné à être brûlé. Un Franciscain tente de le convertir en lui promettant qu'il pourra jouir des délices du paradis, s'il embrasse la foi chrétienne.
- Y-a-t-il des espagnols dans votre paradis ? demande alors le condamné.
- Oui, mais seulement ceux qui sont bons chrétiens, répond le religieux
- Alors je ne veux pas aller dans un lieu où je rencontrerai un seul homme de cette race maudite !

(Il faut dire que ces braves espagnols, souvent fort dévots, n'avaient pas la certitude que les indiens aient une âme. Aussi se sont-ils amusés à des petits jeux à côté desquels à côté desquels les enfantillages des suppôts d'Hitler ne sont que d'aimables réjouissances. Bartolomée de Las Casas en a fait une description parfaite...)

jean
Invité


Revenir en haut Aller en bas

trahison

Message  Jésus le Jeu 2 Avr - 17:06

Chers amis que j'aime (en fait j'aime tout le monde...)
Les anecdotes que vous rapportez sont bien réelles. Les indiens dont il s'agit ont de mauvais souvenirs des conquistadores qui les ont massacré au non de la foi.
Je pourrais vous en raconter bien d'autres toutes aussi édifiantes.

J'ai eu l'habitude d'être trahis :
- par Dieu, mon père qui m'a laissé crucifier
- par mes disciples qui ont fichu le camp
- par les autres juifs trop contents de se débarrasser d'un agitateur comme moi
- par les chrétiens qui ont inventé des histoires invraisemblables et ont toujours fait tout le contraire de mon message évangélique

Le seul qui ne m'aie pas trahi est Judas Iscariote à qui on a donné le mauvais rôle. Chacun sait que c'est moi qui lui ai demandé de me désigner par le fameux baiser... vous connaissez l'histoire.

Jésus
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous n'avez que ce que vous méritez

Message  Gabriel le Mar 14 Avr - 16:41

Cher Jésus,
Je crois que vous n'avez que ce que vous méritez. Avec cette manie de tendre la joue gauche quand on vous frappe la droite, il n'est pas étonnant que certains en profitent.
On pourrait même se moquer de vous en vous traitant de "tête à claque".
Quant à cette histoire de vouloir expier, à vous tout seul tous les péchés du monde, c'est une prétention invraisemblable, compte tenu du nombre vertigineux des péchés qui se produisent en permanence.
N'avez-vous pas poussé le bouchon un peu loin ? Very Happy

Gabriel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Jésus le Mer 15 Avr - 19:28

Gabriel, vous êtes dur avec moi, et peu respectueux, me traiter, moi de "tête à claque"...
J'ai l'habitude d'être mal traité, même par ceux qui n'ont que mon nom à la bouche, et qui m'instrumentalisent, faisant de moi un symbole, un prétexte, un n'importe quoi.
Mais de vous, qui portez un nom d'ange, ça me fait mal.
Quand vous dites "Quant à cette histoire de vouloir expier, à vous tout seul tous les péchés du monde, c'est une prétention invraisemblable, compte tenu du nombre vertigineux des péchés qui se produisent en permanence", voulez-vous insinuer que j'ai raté mon coup ?
Je le confesse.
Ma crucifixion n'a semble-t-il servi à rien, les humains sont toujours aussi belliqueux, intolérants, prétentieux, ignorants, lâches, superstitieux, bornés, inconséquents...
Cette idée de racheter les péchés d'autrui était fort mauvaise, Judas me l'a dit plusieurs fois, j'aurais mieux fait de l'écouter, j'ai péché par orgueil.
Sad

Jésus
Invité


Revenir en haut Aller en bas

pauvre Jésus

Message  Martine le Sam 30 Mai - 20:06

Pauvre Jésus,
Vous traverser une mauvaise passe... mais non vous n'avez pas raté votre coup. Il en reste toujours quelque chose. Le problème c'est que les gens qui se réclament de vous, appliquent rarement vos généreux préceptes et s'occupent plus de leurs intérêts particuliers ou corporatistes.
Votre truc à vous, c'est l'empathie : aimez-vous les uns les autres. Mais est-ce là un instinct naturel aux humains ?
Si vous vouliez changer les hommes, c'est raté. N'oubliez pas : "les hommes sont comme Dieu les a fait, quelque fois pires".

Surtout ne vous découragez pas et revenez de temps en temps avec quelques pensées réjouissantes.
Je vous embrasse. I love you

Martine

Messages : 49
Date d'inscription : 26/04/2008
Age : 71
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ne vous découragez pas...

Message  JEN le Sam 4 Juil - 16:38

Martine a raison, ne vous découragez pas...
Il me semble assez évident que votre sacrifice n'a servi à rien et qu'il était d'une totale absurdité. Qui pourrait pense que Dieu ait pu vouloir racheter le genre humain par l'agonie de son propre fils attaché sur une croix romaine sur l'ordre des autorités juives du moment ? Le moins qu'on puisse dire est qu'il faut une sacré dose de crédulité pour ajouter foi à une pareille invention.
avatar
JEN

Messages : 90
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 69
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Jésus le Lun 6 Juil - 19:39

Il y a longtemps que je ne me suis exprimé ici... car tout semble avoir été dit, aussi ne rajouterai-je qu'une de mes paraboles pour que vous la méditiez et me disiez ce que vous en pensez :

"Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi"
Jean 14, 6-7

Nous allons voir si vous pensez juste !

Jésus qui vous aime, bien que peu d'entre vous le méritent...

Jésus
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et alors vous êtes tous en vacances !

Message  Joce le Ven 10 Juil - 16:13

Jésus, je vais souvent voir votre chronique, d'habitude vous êtes plutôt marrant et critique. Vous auriez une vision assez originale du monde et vous suscitez des remarques intéressantes, mais là, je ne vous comprends pas bien.
Pourquoi citer cette parabole archie connue et rabâchée ? Vous faites votre pub ? Vous êtes provocateur? Vous attendez qu'on vous apporte une réponse ?
Depuis que je suis allée au cathéchisme où l'on ne m'a appris que des lieux communs, quand j'étais petite fille, je me suis mis à me méfier sérieusement de ce que disent certaines grandes personnes. Certaines traumatisent les gosses, moi j'avais très peur du péché (depuis ça s'est arrangé) et du diable. Dès que j'ai eu un jugement autonome je me suis aperçu que la plupart des religieux avaient des problèmes psychologiques, certains sont franchement dérangés, c'est pourquoi on peut leur faire croire n'importe quoi. Surtout quand on s'exprime comme vous par des paraboles où chacun peut trouver à boire et à manger !

Joce

Messages : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

je vais vous expliquer...

Message  Gabriel le Dim 2 Aoû - 17:46

Jésus vous êtes en vacances... alors je vais répondre à votre place à Joce et vous dire ce que signifie la parabole de notre sauveur lorsqu'il lance :
"Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi"
Jean 14, 6-7

"Je suis le chemin" signifie : je suis la méthode à suivre, la direction que je montre est la bonne .
"La vérité signifie" : que toutes les autres sont mensonges et fausseté, Mahomet n'est qu'un fantaisiste, un faux prophète.
"Nul ne vient au Père que par moi": je suis le passage obligé, n'essayez pas autre chose, ça ne fonctionnera pas, moi seul peut intercéder. Qui mieux que son fils peut en appeler au père ? Donc inutile d'aller chercher un autre intermédiaire, seul Jésus est l'homme de la situation.
En plus si ça a été écrit par... Jean, c'est forcément vrai, et même "parole d'évangiles" la preuve : on vous donne même le numéro pour que vous alliez vérifier si vous aviez encore des doutes !

D'un point de vue marketing c'est très efficace comme formulation auprès des braves gens pas trop surs d'eux, ça parle directement à l'inconscient. Bravo Jésus, vous êtes admirable !
Dommage qu'on ne vous entende plus. Sleep

Gabriel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Jacques le Sam 5 Sep - 15:36

Bien vu Gabriel... l'explication de texte.
Moi, je pose 3 questions à Jésus :
- Etes-vous vraiment le fils de Dieu ?
- Etes-vous simplement un homme malin et affabulateur pris à son propre piège ?
- Etes-vous un personnage conceptuel, c'est-à-dire fabriqué de toute pièces ?
Sans réponse précise de votre part vous vous exposez à toute interprétation fantaisiste.

Jacques

Messages : 51
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Jésus le Mar 15 Sep - 12:16

Jacques vous êtes un petit malin, vous croyez peut-être qu'on peut piéger le petit Jésus aussi facilement ?
Je peux répondre oui, aux 3 questions... vous n'êtes pas très avancé.
Je suis en effet fils de Dieu dans le sens métaphorique, comme vous-même et tous les objets de la création. Pour le reste, bien sûr je n'en suis pas le fils biologique, vu que Dieu n'émet pas de spermatozoïdes et qu'il n'a pas engrossé de cette manière animale ma soit disant vierge de mère. Vous êtes un grand garçon et vous ne croyez pas à ces fariboles déjà peu convaincantes il y a 2000 ans. En suis-je le fils spirituel ? Là encore je vais vous décevoir : essayer d'imaginer la distance incommensurable entre Dieu, concept tout puissant créateur d'un univers infini, et moi pauvre humanoïde que j'étais ! Il y a là une inadéquation fondamentale, extravagante.

Suis-je "un homme malin et affabulateur pris à son propre piège". Je ne puis pas dire le contraire, vu que ça n'a pas très bien marché pour moi... de mon vivant.

Suis-je "un personnage conceptuel, fabriqué de toute pièces". Hélas encore oui. Je rage d'ailleurs de voir comment Mahomet s'est débrouillé infiniment mieux que moi sur ce point. Ce type avait pratiquement tous les défauts : cruel, lubrique, affabulateur... et voyez ce qu'il a créé ! Mais quel malin ! Vous avez vu le paradis qu'il leur a inventé ? C'est vrai qu'il faut être vraiment crétin pour y croire tant il est à l'exact opposé de tout ce qui est ici bas. Même quand les ficelles sont aussi grosses, il y a des gens assez stupides pour y ajouter foi.

Moi on ne me décroche pas de ma croix, j'y suis cloué à moitié à poil (et je vous dis pas le chauffage des églises en hiver et les courants d'air...) on me bouffe joyeusement en famille lors de l'eucharistie, on me fait dire n'importe quoi pour servir les intérêts de n'importe qui, on abuse de mes paraboles (dont certaines étaient un peu tirées par les cheveux... je le reconnais humblement), on me présente comme un rabat-joie, comme un type qui ne sait pas ce qu'il veut, un doux, un faible, un frigide, qui ne fais pas l'amour, ne mange et ne boit que des symboles, un voyou qui renverse les étales des marchands, un imposteur qui prétends transformer l'eau en vin en dépit des lois les plus élémentaires de la physique. Bref un type peu fréquentable.
Mais le pire... c'est mon différent avec Dieu, mais là c'est une autre histoire, je ne sais pas si vous méritez que je vous la raconte.

Jésus
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Joce le Mar 22 Sep - 19:04

Jésus, je vous sens vraiment très désabusé et même amer... reprenez vous !
Je crois très sincèrement que nous méritons vos confidences et je vous promets que nous ne parlerons à personne de vos états d'âme.
Là où vous me décevez un peu c'est quand vous avez l'air de jalouser Mahomet, ça montre que vous ne mettez pas la barre bien haut. Ce prophète est le pire de tout et sa religion est un crime contre l'intelligence. Celles que vous avez inspirées prêchent au moins la bienveillance, et il y a déjà pas mal de temps qu'elles n'ont brûlé personne, ni terrorisé les enfants en bas âge en leur parlant du diable et des marmites de l'enfer, auxquels personne de sensé ne croit plus. Allons Jésus, racontez-nous votre différent avec Dieu.
Merci par avance. Laughing

Joce

Messages : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

vous y allez un peu fort

Message  Nadir le Ven 6 Nov - 20:43

Joce, je ne sais pas si vous avez une religion, mais je vous conseille de respecter celle des autres, même si vous ne la trouvez pas à votre goût, c'est une question de tolérance. La laïcité impose de respecter tous les cultes. Vous semblez ignorer totalement cette grande religion que constitue l'Islam qui a beaucoup de subtilités et organise la vie de millions de personnes que vous devez respecter.

Nadir
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je pourrais aller beaucoup plus loin...

Message  Joce le Sam 7 Nov - 18:25

Oui j'ai une religion. Elle place l'humain au dessus de tout, je suis animé d'une infinie tendresse à son égard et comme une grand-mère bienveillante avec ses petits-enfants, j'excuse à mes semblables presque toutes leurs erreurs... pour autant, je ne m'interdit pas de gronder très fort et de faire les gros yeux quand je vois comment certains se comportent.
Il y a sans doute chez les musulmans autant de braves gens que dans les autres confessions, mais il y a aussi des fous furieux, de vrais malades qui brandissent une religion qui rend le fanatisme possible et même l'encourage et qui envoie avec fierté ses enfants se faire exploser. Les vrais musulmans devraient s'élever massivement, protester avec la dernière énergie, condamner unanimement cette folie criminelle perpétrée au nom d'Allah. Au lieu de quoi, quand l'atrocité est à son comble, on assiste à de molles réprobations. C'est en ce sens que je considère l'Islam comme abêtissante, autant qu'on pu l'être la chrétienté pendant l'inquisition. Torquemada était une sorte de Ben Laden.
Je suis de connivence avec le Jésus de ce forum (que je prie de m'excuser pour cet aparté). Je crois que vous n'avez rien à y faire car vous n'avez pas le sens de l'humour. Maintenant si vous voulez discuter religion dans un autre post sur ce forum, j'accepte de discuter avec vous. Very Happy

Joce

Messages : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez-vous des créationnistes ?

Message  Gabriel le Dim 15 Nov - 13:34

Sujet polémique à la mode. Je suis très surpris qu'au 21 ème siècle, sachant ce que nous savons, il y ait encore des gens, qui semblent pourtant instruits qui puissent encore défendre des thèses aussi dépassées et contredites par la science.
Qu'en pensez-vous ?
(je ne m'adresse pas tant à Jésus qu'à ses disciples actuels?)

Gabriel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Malheureusement rien...

Message  Jacques le Mer 25 Nov - 12:24

Il n'y a rien à penser des créationnistes, ce sont ou de grands ignorants qui n'ont pas eu accès à toutes les découvertes scientifiques les plus sérieuses qui se corroborent les unes les autres, ou ce sont des fous furieux. Leur folie vient de ce que leur foi et les dogmes qu'impliquent leurs croyances les aveuglent. Beaucoup d'entre eux semblent cependant normaux et cultivés. Leur problème est qu'ils sont aveuglés et incapable d'intégrer leurs connaissances. S'ils utilisent une logique, des arguments, c'est de manière irrationnelle. Il est archi connu que le foi et la raison ne font pas bon ménage.
Quand à l'Islam, c'est certes une religion rétrograde. Son plus grand problème c'est qu'il lui est difficile d'évoluer car elle se fonde entièrement sur un coran réputé parfait et immuable, et n'accorde aucune liberté de conscience à ses adeptes. Il est donc impossible à ces derniers de s'en échapper, ni même de la critiquer.
Nous avons bénéficié du siècles des lumières... pas les musulmans. Est-ce que la connaissance, le bon sens, l'humanisme l'emporteront à terme ? Bien malin celui qui pourrait le prévoir.
J'aimerai bien que Jésus qui semble bouder nous donne son avis !

Jacques

Messages : 51
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Joce le Jeu 26 Nov - 20:51

Oui l'islam est une religion rétrograde, elle semble s'être arrêté au 7 à 10 ème siècles... sa référence exclusive est le coran et ses commentaires qui sont des textes qui commence sérieusement à dater : le monde a singulièrement été bouleversé depuis. La position de la femme est totalement archaïque et date de cette époque révolue.
Le drame de l'islam c'est surtout le salafisme qui est une folie furieuse. Il ne s'agit que d'une minorité mais elle est hyper active et dispose des considérables capitaux des pétro dollars.
Le salafisme jette le discrédit sur l'ensemble de l'islam.
Maintenant, il y a sans doute de braves gens dans cette religion comme dans les autres, un peu plus crédules et ignorants sans doute.
Paradoxalement j'ai rencontré des musulmans très vertueux...

Joce

Messages : 37
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  JESUS le Ven 27 Nov - 12:13

Bravo les enfants, dès que j'ai le dos tourné vous dites n'importe quoi. Moi je les trouve très bien ces musulmans ! Dociles, pas rouspéteurs comme les chrétiens. Ils croient tout ce qu'on leur dit, sans jamais se poser de problème. Par exemple tout ce qu'a dit le Prophète est parole d'évangile, tout ce qu'on dit ses commentateurs est pain béni, même quand c'est contradictoire... ils ont bien raison, Dieu y reconnaitra les siens.
Bon d'accord, les salafistes poussent le bouchon un peu loin, mais c'est pour la bonne cause. Celle d'allah, qui, bien qu'il soit grand a besoin qu'on le flatte, qu'on satisfasse ses petits caprices, ses gentilles lubies, car chacun sait ce qu'il souhaite, ce qu'il refuse, du moins c'est ce que prétendent ceux qui parlent en son nom.
Je vous avouerai cependant que je suis un peu jaloux des succès de ce marchand de chameaux qui m'a volé la vedette. Je dois reconnaître qu'il s'est montré d'une suprême habileté avec son paradis. Géniale l'invention : des fleuves de lait, de miel, des houris... ça c'est le top du top les houris : des filles toujours vièrges, ça copule tant que ça veut mais ça reste vierge. Je me pose cependant à leur sujet une question : sont-elles consentantes? Y prennent-elles plaisir ? Quelles sont leurs spécialités érotiques ? Nous chrétiens, nous avons encore des leçons à prendre... mais j'y pense...

JESUS
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re : JESUS

Message  CORRE Marie-Claude le Mer 30 Déc - 12:47

Bonjour Jésus...

Je vous découvre, à l'instant, sur ce forum...

Comme dit Martine, "vous nous divertissez...", soit ! c'est vrai ! J'ai souri en vous lisant.

Toutefois, j'apprécies votre franchise quand vous racontez "votre histoire"...

Toutefois, Jésus... Que devenez-vous dans ces temps trouble du XXIème siècle ?

Quelles sont les réflexions qui vous habitent au quotidien ?

ça m'intéresse dans la mesure où la question n'est pas indiscrète, ce que je comprendrais...

En attendant de vous lire, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

Une nouvelle inscrite : Marie-Claude

CORRE Marie-Claude

Messages : 16
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 54
Localisation : Tarn-et-Garonne (82)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  JESUS le Sam 2 Jan - 18:36

Ma chère Marie-Claude,
Votre petit mot m'a fait chaud au cœur.
Il y a tellement de gens qui ne me prennent plus au sérieux que parfois j'en viens à douter de moi-même. Je reconnais que ce que j'ai sorti il y a environ 2000 ans était difficilement compréhensible par mes contemporains :
"aimez-vous les uns les autres !".
En prônant l'égalité entre les hommes, les femmes et même les esclaves, j'ai jeté un sacré pavé dans la mare des juifs et des romains.
Puisque vous me faites l'honneur de vous intéresser au pauvre personnage que je suis devenu, je vais vous faire un aveu que vous ne trouverez dans aucun des 4 évangiles synoptiques pas plus que dans les autres. J'espère cependant que les confidences que je vais vous faire ici resteront entre nous : mon drame est d'avoir été homosexuel à une époque et à dans un lieu où ce n'était guère apprécié.
Si je ne l'avais pas été, rien de ce qui est arrivé ne serait arrivé ! Je serais devenu charpentier comme mon père, épousé une brave bédouine à laquelle j'aurais fait une ribambelle d'enfants car comme vous le savez j'adore les enfants par dessus tout.
Je suis prêt à tout vous raconter, mais auparavant, j'implore votre indulgence, car ce que j'ai à vous avouer sera difficile à croire.
A bientôt ma chère petite.
En attendant je vous embrasse
JESUS

PS : sachez combien j'apprécie votre liberté de ton ! La plupart des gens qui m'évoquent ont la mine compassée, les yeux au ciel, la bouche en cul de poule ou ont l'air complètement débiles. La sacralisation qui m'est tombé dessus m'isole désormais du monde. Cet absence de contacts humains simples et désintéressés me contrarie profondément. Aussi quand j'ai la chance de rencontrer quelqu'un comme vous, libre dans sa tête et dans ses mots, c'est le bonheur.

JESUS
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Moi Jésus..."

Message  CORRE Ma le Dim 3 Jan - 0:46

Cher Jésus "qui nous aime",

Tout d'abord, je me permets de vous souhaiter, comme le veut la tradition ici bas, une très bonne année 2010 avec le moins de tracas que possible !...

A mon tour de vous dire que je suis contente de votre réponse. Ce qui m'encourage à amorcer avec vous un dialogue, non pas de sourds (!), mais de personnes éclairées et cordiales, peut-être en attente de quelques réponses...

A mon avis, avec ce précepte : "aimez-vous les uns les autres !" nous étions bien partis... Il serait même d'actualité en ces temps troubles. Comme "l'égalité entre les hommes, les femmes et même les esclaves (...) . A mes yeux vous "êtiez" un précurseur en matière de "bonnes résolutions" pour les années à venir...
Ce "pavé" comme vous le dites si bien, à un moment ou à un autre, il fallait, il faut le jeter "dans la mare", aujourd'hui encore... pour remuer le cocotier : passez-moi l'expression Smile !

Je suis heureuse de votre confidence, preuve de confiance. En plus, elle me permet de rectifier mon erreur. En effet, j'en étais restée aux révélations du "DA VINCI CODE" que j'ai crues plausibles, jusqu'à ce soir. Aussi, vous avez raison, je comprends mieux ce qui vous est arrivé !

De nos jours encore, il est difficile de trouver sa voix... voire son autonomie notamment vis à vis des parents, de la "communauté", du "qu'en-dira-t-on"... Je suis mère de deux enfants : 18 et 20 ans. Et leur avenir est une de mes préoccupations... Toutefois, il ne m'appartient pas de choisir pour eux. C'est une des choses que j'ai apprise à mes dépens. Laissons aux enfants et aux hommes leur libre-arbitre dans leurs désirs...

Je pense être indulgente de nature et tolérante mais pas dupe ni naïve ! Je vous encourage donc à me raconter ce que vous devenez... De mon côté, j'aimerai vous confier mes questions "existentialistes"... Avec qui pourrais-je partager mes réflexions, sinon avec vous : "Jésus qui nous aime" ?

A bientôt de vous lire. A mon tour de vous embrasser bien chaleureusement : Mariclo2

CORRE Ma
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  JESUS le Lun 4 Jan - 20:19

Très chère Marie-Claude,
Ayant pour vous beaucoup de considération et souhaitant répondre le plus complètement possible à vos subtiles questions, je suis obligé de commencer par le début. Avec les imbéciles, je me contente de balancer des paraboles, avec vous je me sens obligé de livrer mes pensées les plus intimes, car je sais votre patience et indulgence. Voici donc le récit totalement inédit de mon aventure...

Pour que vous compreniez comment tout est arrivé, il faut essayer d'oublier le symbole que je suis devenu malgré moi et qui aujourd'hui encore me surprend et me navre. Avez-vous remarqué que dans les évangiles, je ne mange pas, je ne fornique pas, je ne dors pas, je ne suis jamais malade
Il n'y a pas grand-chose à dire sur mon enfance, sinon qu'elle fut aussi heureuse que possible à une époque où la vie était dure, même pour le peuple se prétendant élu de Dieu.
J'étais un gamin facétieux et gentil, ayant une imagination débordante. Je me plaisais à faire des blagues, tant et si bien que, lorsque au village survenait quelque chose d'incompréhensible, les gens disaient « encore un coup de Jésus ». Lorsque je suis entré en apprentissage chez mon père, je n'ai pas montré de talent particulier pour la menuiserie. Mon seul exploit fut la porte se ferme toute seule. J'avais en effet installé une porte en négligeant d'utiliser le fil à plomb, celle-ci était donc légèrement de travers. Le résultat fut que lorsqu’on poussait la porte, celle-ci, par son propre poids, revenait aussitôt en position fermée. Les villageois crièrent au miracle comme le font généralement les ignorants lorsqu’un phénomène leur est incompréhensible. Il faut dire qu'à cette époque crédule les miracles étaient monnaie courante. Il y avait des prophètes à tous les coins de rue, chacun racontant des histoires extravagantes de démons, d'anges ou de Dieu. Il y avait parmi eux autant de fous, que d'imposteurs. Certains étaient fort ignorants, d'autres jouissaient d'une grande érudition. Je me plaisais particulièrement à discuter avec ces derniers, ce qui fut pour moi une excellente formation. Je me révélai bientôt beaucoup plus habile avec ma langue qu'avec mes mains.
Autre trait de mon caractère, je n'ai jamais apprécié les jeux guerriers, pratiqués par les autres garçons du village. Un jour même, ma gentillesse et ma douceur naturelle m’ont valu d’être traité de « gonzesse ». Je n'aurais même pas relevé cette malveillance si mon meilleur ami n'était venu à mon secours. Or, si je suis plutôt frêle, lui est puissant comme un taureau. L’autre ayant répété : « Jésus est une gonzesse » mon ami lui a envoyé une claque sonore. C'est alors que j'ai vu cette amusante formule : « si on te frappe sur la joue gauche, tend la droite », qui a fait rigoler tout le monde.
À ce moment précis je ne fus aucunement vexé d'avoir été comparé à une femme, celles que je connaissais étaient douces, belles et raisonnables et si mal traitées dans ma Palestine natale, que j'éprouvais pour elles une véritable tendresse, sublime sentiment qui allait inexorablement illuminer mon existence.

En attendant la suite... je vous embrasse,
Jésus qui vous aime

JESUS
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jésus qui NOUS aime

Message  CORRE Marie-Claude le Jeu 7 Jan - 14:49

Bonjour Jésus,

Je surveillais ma messagerie pour vous lire... En fait, il suffisait de me connecter sur le forum ! Aussi, je me presse de vous laisser une réponse...

Ne dit-on pas que "les imbéciles sont les plus heureux ?"... Du moins, c'est ce que j'aime à croire : le manque d'intelligence pouvant ainsi atténuer la confrontation à la dure réalité de "la vie terrestre"...

Le monde vous a élevé plus qu'au niveau de "symbole" mais bien à celui "d'objet de culte"... et donc, un objet ne mange pas, ne dort pas, etc. Le monde vous a enlevé votre "humanitude" : Very Happy
Et, je comprends que cela vous navre...

La réalité d'un être humain, c'est-à-dire : façonné en partie par ses faiblesses, est une dure réalité pour ceux et celles qui sont en quête d'une forme de spiritualité. En fait, ceux qui veulent élever leur croyance en un être au-dessus du "commun des mortels" !!! Ce qui les rassure Question Question Question
Et, je comprends que votre "négligence", comme vous le dites, ait été interprétée comme un "miracle"... "Il n'y a de miracle que pour ceux qui veulent y croire mais aussi, pour ceux qui veulent "manipuler" autrui !"

Qu'est-ce qui a pu motiver l'Homme (encore aujourd'hui !) à se tourner vers la croyance d'un être "suprême" ? Pour mieux expier ses fautes, ses faiblesses ?

Je comprends mieux comment vous avez pu autant marquer votre époque: ce don de "l'érudition", comme vous dites, vous a beaucoup aidé et peut-être, vous a-t-il desservi ?

Je crois qu'il y a en vous une part de féminité que vous ne rejetez pas. Ce qui fait de vous êtes un être humain à part entière...

De plus, cette sollicitude pour les femmes de votre époque me prouve que je pourrais aussi vous confier mes préoccupations, Jésus qui NOUS aime... après que vous ayez terminer votre histoire

Bien à vous : Marie-Claude

CORRE Marie-Claude

Messages : 16
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 54
Localisation : Tarn-et-Garonne (82)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, Jésus qui vous aime

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum